• Jeu de Lettres 147

    Jeu de Lettres 147

    chez Lady Marianne

    jeu de lettres n° 147

    Tous les lundi on récupère le thème et .......au boulot

    Jeu de Lettres 147

    PHILOGENITURE

    Il n'est pas facile d'élever des enfants. Je ne vais pas épiloguer la-dessus. Quand je vois ma fille qui étreint son seul enfant, l'entoure de tant d'amour je suis remplie d'orgueil. Je n'ai pas su l'élever ainsi et je suis intriguée par ces gestes, admirative aussi. Elle ne s'éloigne jamais trop de son "bébé d'amour". Je trouve même qu'elle ne lui laisse pas suffisamment d'indépendance mais je ne me heurte pas à ce genre de dialogue. Une routine s'est installée entre eux: chaque retrouvaille, même après une courte absence, est une tournée de bisous et un gros câlin dans ses bras qui le plonge dans une bulle hors du temps, le bras enroulé dans le dos de son petit "génie". Plus rien ne compte autour d'eux. C'est sans doute ce qui est nommé "philogéniture": amour qu'on porte à ses enfants.

    *******

    Jeu de Lettres 147

     


  • Commentaires

    3
    Dimanche 14 Janvier à 10:14

    Encore une fois tout est dit !

    Du moins j'me sens pas capable d'en trouver plus... lol !

    Bisous et bon dimanche

    2
    Dimanche 14 Janvier à 09:58

    bon dimanche

    1
    Dimanche 14 Janvier à 08:47
    LADY MARIANNE

    merci Christine pour ta belle participation-
    l'amour porté à ses enfants est différent selon la maman-
    ça ne veut pas dire si on se câline moins qu'on s'aime moins-
    chez moi pas de grandes effusions---
    avec mes enfants non plus ---
    mais je les adorait-
    nous sommes plus ou moins démonstratives c'est tout-
    gros bisous et bon dimanche-



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :